Vous souhaitez avoir plus de place dans votre maison mais vous ne souhaitez pas déménager, ni entreprendre des travaux d’extension ou de surélévation, ou vos combles ne sont pas aménageables ? On oublie souvent que les sous-sols peuvent représenter un espace non négligeable à mette à profit pour augmenter l’espace à vivre. Le souplex, également appelé duplex inversé dont la seconde partie se situe sous terre, vient de la contraction de sous-sol et de duplex.

Quels sont les pièges à éviter lors de ce projet ? La Maison Des Travaux Angoulême vous dit tout.

 

Appartement souplex : focus sur les démarches préalables

 

En premier lieu, vous devez vous renseigner à la mairie de votre domicile afin de connaître les éventuelles interdictions mais aussi pour prendre connaissance du PLU (Plan Local d’Urbanisme) avant de lancer votre projet.

Si vous êtes en copropriété, vous devrez également prendre connaissance du règlement de copropriété car celui-ci peut vous interdire un tel aménagement.

Si votre projet d’aménagement sous-sol est inférieure à 5 m², vous n’avez aucune démarche à accomplir. Entre 5 m² et 40 m² vous devrez faire une déclaration préalable à la mairie. Enfin, si votre aménagement dépasse les 40 m², vous devrez obligatoirement obtenir un permis de construire.